Culture en péril sur YouTube

Voici ci-après le lien d’un clip vidéo humoristique monté par des artistes qui s’attaquent aux compressions des conservateurs dans la culture au Canada. Déjà plus de 100k visionnements en à peine une journée. Dans une fiction, le chanteur populaire de la chanson “La complainte du phoque en Alaska” se présente pour obtenir une subvention et sème la confusion chez des fonctionnaires anglophones qui se méprennent avec quelques mots. Si vous êtes partisan conservateur, peut-être mieux vous abstenir à moins que vous ayez un bon sens de l’humour.

J’ai entendu parler de ce clip vidéo dans les nouvelles radio aujourd’hui, mais je n’ai pas eu le lien. Merci beaucoup de me donner ça.

Malheureusement, je suis un partisan conservateur :slight_smile:

Il n’y rien comme un peu de polémique pour rechauffer notre forum. J’imagine que tout passe dans la satire politique, et le vidéo est en effet très drole. Neanmoins, je trouve le message un peu malhonnête.

Il est presque certain qu’un artiste francophone cherchant une subvention du gouvernment féderal aurait affaire à un fonctionnaire francophone, tout au moins un fonctionaire bilingue.

Le gouvernment n’a pas diminué le montant des subventions culturelles en totale mais a simplement eliminé certains programmes pour en substituer d’autres.

Les artistes affectés ont accusé le gouvernment de vouloir limiter la liberté d’expression, comme s’ils avaient droit à l’argent du contribuable et comme si l’on peut seulement s’exprimer si l’on est subventionné. Ces artistes ont manifester dans la rue avec des pancartes comparant le premier ministre canadien à Hitler etc.

Le gouvernment est responsable de la gestion de l’argent des contribuables. Les artistes peuvent voter. Il peuvent manifester. Il peuvent créer des vidéos etc., pour persuader l’electorat de voter contre les Conservateurs, pas de problème. Je ne crois pas à leur succes: Il semble quand meme qu’ au Quebec les Conservateurs ont le vent en poupe.

Personellement j’ai aimé le video, mais je ne suis pas impressioné par l’argument, mais j’ai bien ri.

Mart,

Donnes-nous donc du contenu en français; des discussions politiques avec tes amis, ou une conversation sur n’importe quoi. Nous pouvons en faire la transcription et inclure cela dans nos podcasts. Nous avons trop peu de contenu quebecois dans notre bibliothèque. Tu pourras gagner des points pour etre utilisés a LingQ.

Steve

C’est bien évident Steve que ça frise la démagogie. J’ai d’ailleurs hésité un bon moment avant de mettre ça sur un forum de Linqk, et puis je me suis dit, c’est tellement drôle.

Mais c’est souvent comme ça ici au Canada, je veux dire lorsqu’une publicité électorale est explicitement dédiée à un auditoire francophone ou bien spécifiquement à un auditoire anglophone. C’est triste mais l’honnêteté est rarement au rendez-vous. Ça va bien avec le dicton diviser pour mieux régner.

Pour ce qui est de la campagne actuelle, je fais partie du 80% des Québecois qui ne sont pas ou peu intéressés, du moins, c’est ce qu’un sondage indiquait cette semaine. Dans ce sens, l’engouement pour le parti conservateur ici au Québec est difficile à évaluer. Par contre, il y a bien une fatigue, ou une lassitude chez plusieurs d’opter pour le bloc québecois. Mais de là à appuyer M. Dion du parti libéral, il y a un pas énorme que je suis certain que plusieurs francophones ne franchiront jamais. D’où je pense l’intérêt de certains pour M. Harper du parti conservateur bien qu’il traîne une étiquette de pro-Bush que plusieurs n’aiment vraiment pas. Ce n’est pas évident de s’y retrouver pour dégager une tendance. Et pour en ajouter tant qu’à y être, le vote NPD a été divisé avec l’apparition du parti vert. Beau portrait hein!

Pour ce qui est de podcasts, je vais en discuter avec quelques amis, je vais voir ce que je peux faire.